Branche 4 : Le Monde Paye-t-il pour ce que Tu Fais ?

Statut actuel
Non-inscrit
Tarif
Ouvrir la formation
Commencer

Le Monde paye-t-il pour ce que tu fais ?

Bienvenue dans la quatrième partie de la formation de rédacteur Web, intitulée “Le monde paye-t-il pour ce que tu fais ?”. 

Dans cette branche, nous allons aborder des sujets cruciaux pour le développement de votre activité de rédacteur Web, tels que la prospection, la compréhension des besoins des clients, les méthodes pour les démarcher efficacement, ainsi que des pistes de réflexion sur la manière de fixer vos tarifs et de traiter votre métier à long terme.

Cette partie de la formation est essentielle pour ceux qui cherchent à se développer et à pérenniser leur activité de rédacteur Web. Nous allons explorer les différentes opportunités du marché et les techniques pour s’y imposer, tout en gardant en tête les attentes et les besoins des clients. Nous allons également aborder les aspects financiers, car il est important de savoir comment évaluer la valeur de votre travail et comment fixer des tarifs justes et raisonnables.

En fin de compte, cette partie de la formation vise à vous donner les clés pour réussir en tant que rédacteur Web professionnel et à vous aider à prospérer dans ce domaine en pleine croissance. 

Nous espérons que vous trouverez cette partie de la formation utile et enrichissante, et que vous pourrez en tirer des enseignements concrets pour améliorer votre pratique.

Version : 2.0
Dernière mise à jour : Septembre 2022

Contenu Cours

Tout Afficher
Prospecter en Inbound Marketing
Prospecter en outbound Marketing
Analyse des tarifs dans la rédaction web
Se développer
Conclusion de la formation

1 réflexion sur “Branche 4 : Le Monde Paye-t-il pour ce que Tu Fais ?”

  1. ARNAUD GENSOU

    Un grand merci à David et tous ses intervenants pour cette formation enrichissante qui m’a fait plonger dans cet univers passionnant de la rédaction web. Oui, vraiment je me suis pris de passion pour ce métier mais pour être honnête, je ne me sens pas encore prêt.
    J’ai encore envie d’apprendre, de me former davantage, de m’imprégner de cette culture dont je ne connaissais rien avant de me confronter à la réalité du terrain.
    Peur? Oui sans doute car le vaisseau est bien là, à quai, prêt à partir mais le capitaine aimerait y embarquer encore quelques tonneaux et denrées avant de larguer les amarres.
    Même si la meilleure formation du monde m’a laissé une sensation que je n’avais plus connue depuis longtemps: l’envie.
    L’envie de me lancer dans cette aventure, de sillonner cet océan inconnu devenu pour moi si subitement attrayant.
    Et ça, c’est irremplaçable. Merci pour tout!

Laisser un commentaire

Retour en haut